Logo prefecture
Rechercher dans
Opération « rade propre » - préserver l’environnement pour une plus grande sécurité maritime.
Opération « rade propre » - préserver l’environnement pour une plus grande sécurité maritime.
30 juin 2021

Le mercredi 30 juin 2021 a eu lieu la première édition de l’opération de protection de l’environnement « Rade propre », organisée à l’initiative de la préfecture maritime (PREMAR) de la Manche et de la mer du Nord en lien avec la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) de la Manche et de la communauté d’agglomération du Cotentin (CAC). L’objectif était double : retirer les déchets accumulés sur le fond de l’eau en grande rade de Cherbourg et relever les engins de pêche se trouvant dans les zones interdites ou pouvant présenter un danger pour la navigation.

 

Sous la coordination conjointe de la PREMAR Manche et mer du Nord et de la DDTM de la Manche, l’opération a fédéré de nombreux acteurs :

·La Marine nationale, avec le groupement des plongeurs démineurs (GPD) de la Manche et du service des moyens portuaires de la base navale de Cherbourg chargés de la collecte, du transport et de la dépose à quai des déchets sous-marins, ainsi que la compagnie des marins pompiers de Cherbourg chargée de la sécurité sur le plan d’eau ;

·La garde-côtes de la douane, chargée de la localisation et de la récupération des déchets ;

·La gendarmerie maritime et l’unité littorale des affaires maritimes (ULAM, DDTM50), contrôlant les engins de pêche en infraction ;

·Le centre d’appui pour le contrôle de l’environnement marin (CACEM), en soutien des unités pour le volet police ;

·La CAC, chargée de l’installation et de la gestion du centre de tri temporaire au quai de France puis du transport des déchets vers les centres de traitements ;

·Le port de Normandie et la capitainerie de Cherbourg, mettant à disposition le quai de France ;

·L’institut national des sciences et techniques de la mer (Intechmer) et le lycée professionnel maritime et aquacole Daniel Rigolet, chargés du tri sélectif des déchets.

 

Au cours de cette opération, ce sont 22 casiers déchets et 11 engins de pêche en infraction qui ont été enlevés de la rade de Cherbourg ainsi que 158 « espèces capturées » illégalement qui ont été libérées. « Ce bilan doit appeler l’attention de chacun, « car il appartient à tous les riverains de faire preuve de civisme pour préserver la rade » a souligné le vice-amiral d’escadre Philippe Dutrieux – préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord. « Les acteurs de cette opération entendent pérenniser ce type d’opération qui s’inscrit dans la mise en valeur d’un patrimoine naturel et culturel partagé entre une multitude d’usagers qu’est la grande rade de Cherbourg » a-t-il conclu.