Logo prefecture
Rechercher dans
Coopération franco-britannique pour la sécurité maritime en Manche et en mer du Nord
Coopération franco-britannique pour la sécurité maritime en Manche et en mer du Nord
9 oct. 2020

Le jeudi 08 octobre 2020 s’est tenue la 86ème réunion de l’Anglo-French Accident Technical Group (AFATG) en visioconférence en raison des contraintes imposées par la crise sanitaire.

Réunissant autour du préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord et de la directrice des garde-côtes britanniques, les représentants de la division « action de l’Etat en mer » de la préfecture maritime, du CROSS Gris-Nez, de la Maritime and Coastguard Agency, des garde-côtes irlandais, ainsi que des ports et garde-côtes anglo-normands (Jersey, Guernesey et Alderney), l’AFATG a pour objectif de faire vivre l’accord de coopération bilatéral dit « MANCHEPLAN » qui organise la coordination des actions en matière de sécurité maritime en Manche et en mer du Nord.

Cette réunion est une occasion semestrielle de partager les enjeux et les bonnes pratiques en terme de sécurité maritime. Elle permet de développer la connaissance mutuelle des acteurs de l’action de l’Etat en mer côté français et des garde-côtes outre-manche en donnant corps à la coopération. « Nous avons échangé sur nos retours d’expérience respectifs récents, et partagé nos approches statistiques et d’analyses de risques. Nous avons également présenté les évolutions de doctrine et de cadre d’emploi » explique le commissaire en chef de 2e classe Xavier Jamot, chef de la division AEM de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord. « L’AFATG consolide l’interopérabilité de nos dispositifs ».

La révision du dispositif ORSEC* maritime de la Manche et de la mer du Nord et les différents exercices à venir chez les participants ont ainsi été abordés. « Les exercices seront notamment une opportunité de mettre en œuvre concrètement les mécanismes de coopération. La mutualisation des moyens de lutte et la coordination de leur mise en œuvre nécessitent d’abord de concevoir et d’agir en complémentarité, mais aussi de réduire au maximum les aspérités d’interface en développant une familiarité franco-britannique » conclut le CRC2 Jamot.

Les réunions de l’AFATG se déroulent dans le cadre du « plan d’intervention franco-britannique en cas de sinistre en Manche », dit MANCHEPLAN. Entré en vigueur en 1978 et réactualisé en 2013, le MANCHEPLAN est un accord franco-britannique dont l’objet est d’organiser la coopération entre les autorités françaises et britanniques en cas de sinistre maritime en Manche. Il traite des procédures de coopération dans les opérations de recherche et de sauvetage maritime et de la lutte contre les pollutions de toute nature.

*Organisation de la réponse de sécurité civile