Téléchargement

Fichiers en téléchargement

Espace Jeune

Tout savoir sur la mer et sur le préfet maritime !

Communiqués de presse

Week-end du 14 juillet marqué par une succession d'incidents liés à la pratique des loisirs nautiques

15/07/2017

Les vendredi 14 et samedi 15 juillet 2017, les deux Centres Régionaux Opérationnels de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) Jobourg et Gris-Nez ont coordonné différentes opérations de secours ou d'assistance, liées à la pratique des loisirs nautiques.

Vendredi 14, le CROSS Jobourg est alerté pour un bateau transportant 4 adultes et 2 enfants, échoué dans le Sound de Chausey. Les passagers, parmi lesquels aucun blessé n'est à déplorer, ont été pris en charge par la Société Nationale des Sauveteurs en Mer (SNSM), le Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours (CODIS) ainsi qu'un plaisancier de l'île. Le bateau a été déséchoué à marée haute dans la nuit et remorqué jusqu'à Granville (50).

Samedi 15 juillet matin, le CROSS Gris-Nez signale que 5 personnes sont isolées par la marée dans le secteur d'Etretat (76). Deux d'entre elles sont récupérées par une embarcation des pompiers. Les 3 autres personnes ont pu rentrer par leurs propres moyens.

Samedi 15 juillet après-midi, le CROSS Gris-Nez est de nouveau alerté pour un isolement par la marée dans le secteur du Hourdel (80), au sud de la baie de Somme, impliquant un couple. L'hélicoptère Dauphin SP de la Marine nationale est alors engagé un court instant avant que des kayakistes ne parviennent à récupérer ces 2 personnes.

Vers 16h30, le CROSS Jobourg signale qu'un voilier,, dans le secteur de Dives-sur-mer (14) a été déséchoué par la SNSM. Le voilier comprenait à son bord 2 adultes et 2 enfants, sains et saufs. 

Enfin, le CROSS Jobourg est alerté aux alentours de 17h00 qu'une embarcation de 4 mètres 20 de long a chaviré, avec 7 passagers à son bord, dans le secteur de Saint-Germain-sur-Ay (50). Les passagers ont été récupérés par le poste de plage et l'embarcation s'est échouée sur le rivage. Aucune pollution n'est constatée.

La saison estivale arrivée, les cas d'incidents relatifs à la pratique des loisirs nautiques se multiplient. C'est pourquoi, depuis le 1er juin, une campagne de sécurité des loisirs nautiques a été lancée afin de sensibiliser le grand public aux risques encourus. Ainsi, la prudence doit être de rigueur en mer et sur le littoral. Avant toute sortie en mer, il est impératif de connaître les conditions environnementales (météo, marée, courants, récifs...), de disposer d'un moyen de communication (téléphone portable chargé et/ou VHF) et de moyens de repérages lumineux, d'avoir une tenue et du matériel adaptés à l'activité pratiquée, et d'informer ses proches de ses intentions. 

 

Pour en profiter en toute sécurité, les usagers doivent en permanence faire preuve de prudence et de vigilance en mer ; élément par définition changeant et dangereux, particulièrement en Manche et en mer du Nord. Une mer en apparence calme, propice à la pratique de loisirs nautiques, peut brusquement devenir difficile. De surcroît, la température de l'eau, qui reste fraîche même en été sur ce littoral, peut rapidement diminuer les chances de survie d'une personne tombée à la mer ou prise par la remontée des eaux.  

Si vous êtes victime ou témoin d'un événement de mer, contactez le 196.