Téléchargement

Fichiers en téléchargement

Espace Jeune

Tout savoir sur la mer et sur le préfet maritime !

Communiqués de presse

Le patrouilleur de service public Cormoran en surveillance active de deux navires en difficulté

06/02/2018
Le patrouilleur de service public Cormoran en surveillance active de deux navires en difficulté

Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Gris-Nez a coordonné aujourd’hui deux opérations de surveillance de navires en difficulté en Manche et mer du Nord.

Vers 1h20 du matin tout d’abord, le Centre des opérations maritimes (COM) de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, en liaison avec le CROSS Gris Nez, engage le patrouilleur de service public (PSP) de la Marine nationale « Cormoran », alors en patrouille au large du Nord – Pas-de-Calais, pour assurer une prise de contact et le suivi d’un remorqueur de 30 mètres, « Le Boulonnais », en avarie totale (blackout) à 2 milles marins des côtes (environ 3,7km) au niveau du cap Gris-Nez.

En contact visuel et radio, le PSP « Cormoran » se tient prêt à porter assistance au navire en difficulté. Ayant finalement réussi à redémarrer et repris sa route vers Dunkerque, le patrouilleur maintiendra l’escorte jusqu’à l’entrée du Dispositif de séparation du trafic (DST) après s’être assuré de la bonne tenue de navigation du remorqueur « Le Boulonnais ».

Quelques heures plus tard, vers 7h00 du matin, le PSP Cormoran est à nouveau engagé par le COM, en liaison avec le CROSS Gris-Nez, pour se porter au contact du navire de pêche « Saint Jacques II » victime d’une voie d’eau dans son local barre. Le navire de pêche est manœuvrant et le local barre confiné.

Sur place, un autre navire de pêche, le « Glorieuse Vierge Marie » est également en escorte du « Saint Jacques II ». L’équipage du PSP « Cormoran » se tient prêt à intervenir et à mettre en œuvre son équipe d’évaluation et son matériel d’assèchement. Le patrouilleur accompagnera le convoi jusqu’à son port de destination à Boulogne, qu’il rejoindra vers 13h00.

Ces deux opérations, sans conséquence malheureuse, soulignent une nouvelle fois l’importance et l’utilité de la permanence à la mer des navires de l’Etat, souhaitée par le préfet maritime. Il démontre également l’importance des CROSS dans le cadre de leur mission de surveillance de la navigation en Manche et mer du Nord, une des zones maritimes les plus fréquentée au monde.

Le PSP Cormoran a appareillé le 29 janvier 2018 de son port base de Cherbourg pour assurer une mission de patrouille maritime jusqu’au vendredi 9 février 2018, date à laquelle il sera relevé par un autre bâtiment.

Derniers Articles