Logo prefecture
Rechercher dans
Opérations de recherche et de sauvetage de plusieurs embarcations dans le détroit du Pas-de-Calais
Opérations de recherche et de sauvetage de plusieurs embarcations dans le détroit du Pas-de-Calais
11 nov. 2021

Dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 novembre, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez est informé que de nombreuses embarcations se trouvent en difficulté au large du Nord (59) et du Pas-de-Calais (62). Les opérations se sont poursuivies ce 11 novembre jusqu’en fin de journée.

Le CROSS a engagé alors plusieurs moyens nautiques et aériens :

- Le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Languedoc, affrété par la Marine nationale, est engagé sur une opération de sauvetage au cours de laquelle il récupère 4 naufragés à son bord, avant de les déposer au port de Boulogne-sur-Mer (62), où ils sont pris en charge par la police aux frontières (PAF) 62.

- Le canot tous temps SNS 087 Jean Bart 2 est engagé pour porter secours à une embarcation en difficulté. Il récupère à son bord 35 naufragés qu’il dépose au port de Dunkerque (59) où ils sont pris en charge par la PAF 59 et une équipe de secours du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) 59.

- Le patrouilleur de service public (PSP) Cormoran de la Marine nationale est engagé pour porter secours à 9 naufragés dont 2 enfants qu’il récupère à son bord puis les dépose au port de Boulogne-sur-Mer (62) où ils sont pris en charge par la PAF 62.

- Le PSP Cormoran porte ensuite assistance à 4 naufragés à bord de 2 kayaks. Ces personnes ont été récupérées puis déposées au port de Calais (62) où elles sont prises en charge par la PAF 62. 

Le Cross Gris-Nez a également été informé en début de matinée que deux kayaks avaient été trouvés à la dérive, au large de Calais, par la gendarmerie nationale. 2 naufragés ont pu être récupérés par la vedette Eulimène de la gendarmerie nationale et déposés à Calais. Malheureusement les naufragés ont indiqué que 3 personnes étaient portées disparues. Le RIAS Abeille Languedoc, l’hélicoptère Dauphin de la Marine nationale et le canot tous temps SNS 077 Notre dame du Risban ont donc été engagés pour les rechercher. Malgré les moyens déployés, les 3 personnes n’ont pas pu être retrouvées et les recherches ont été suspendues en fin de journée.

Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord met en garde toute personne qui envisage de traverser la Manche sur les risques encourus.

Ce secteur maritime est une des zones les plus fréquentées au monde, les conditions météorologiques y sont souvent difficiles (120 jours de vent supérieur ou égal à force 7 en moyenne annuelle par exemple), c'est donc un secteur particulièrement dangereux.

Si vous êtes victime ou témoin d'un événement de mer, composez par téléphone le 196 ou par VHF sur le canal 16.