Logo prefecture
Rechercher dans
Opérations de recherche et de sauvetage de plusieurs embarcations dans le détroit du Pas-de-Calais.
10 oct. 2021

Dans la nuit du samedi 09 au dimanche 10 octobre puis dans la journée du dimanche 10 octobre, le centre opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez est informé que de nombreuses embarcations se trouvent en difficulté au large du Nord (59) et du Pas-de-Calais (62).


Le CROSS engage alors plusieurs moyens nautiques et aéromaritimes:

- Le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Liberté, affrété par la Marine Nationale est engagé sur 3 opérations de sauvetage, au cours desquelles il récupère 124 naufragés à son bord, avant de les déposer au port de Boulogne-sur-Mer (62), où ils sont pris en charge par la police aux frontières (PAF) 62 et le centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS) 62;

- Le patrouilleur de service public (PSP) Flamant de la Marine nationale est engagé sur 8 opérations de sauvetage, au cours desquelles il récupère 95 naufragés à son bord, avant de les déposer au port de Calais (62), où ils sont pris en charge par la PAF 62 et le CODIS 62;

- Le canot tous-temps Notre Dame du Risban de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Calais (62) est engagé sur 2 opérations de sauvetage, au cours desquelles il récupère 45 naufragés à son bord, avant de les déposer au port de Calais (62), où ils sont pris en charge par la PAF 62 et le CODIS 62 ;

- Le canot tous-temps Jean Bart II de la SNSM de Dunkerque (59) est engagé sur une opération de sauvetage, au cours de laquelle il récupère 41 naufragés à son bord, avant de les déposer au port de Dunkerque (59), où ils sont pris en charge par la PAF 59 et le CODIS 59;

- Le canot tous-temps Président Jacques Huret de la SNSM de Boulogne est engagé sur 3 opérations de sauvetage, au cours desquelles il récupère 35 naufragés à son bord, avant de les déposer au port de Boulogne-sur-Mer (62), où ils sont pris en charge par la PAF 62 et le CODIS 62 ;

- Un hélicoptère Caïman de l'armée de l'air belge est engagé sur 2 opérations. Au cours d'une première opération, 2 naufragés sont hélitreuillés en état d'hypothermie avancée. Suite à une conférence entre l'équipage de l'hélicoptère, le CROSS Gris-Nez et le SAMU de coordination maritime médicale (SCMM) du Havre, la décision est prise de les déposer à l'hôpital de Calais. Au cours d'une seconde opération, 5 personnes dont l'embarcation était en train de couler sont également hélitreuillées avant d'être déposées sur le PSP Flamant ;

- L'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale est engagé sur plusieurs opérations permettant de relocaliser plusieurs embarcations en difficulté. En parallèle, il procède à l'hélitreuillage d'un naufragé à bord du RIAS Abeille Liberté, pour le déposer à l'hôpital de Boulogne-sur-Mer, après que l'équipage du RIAS ait constaté que cette personne était blessée. L'évacuation médicale avait été décidée par le SCMM du Havre en lien avec le CROSS Gris-Nez.

Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord met en garde toute personne qui envisage de traverser la Manche sur les risques encourus.

Ce secteur maritime est une des zones les plus fréquentées au monde, les conditions météorologiques y sont souvent difficiles (120 jours de vent supérieur ou égal à force 7 en moyenne annuelle par exemple), c'est donc un secteur particulièrement dangereux.

Si vous êtes victime ou témoin d'un événement de mer, composez par téléphone le 196 ou par VHF sur le canal 16.