Logo prefecture
Rechercher dans
Opérations de recherche et de sauvetage de deux embarcations dans le détroit du Pas-de-Calais.
4 août 2022

Dans la nuit du mercredi 03 août au jeudi 04 août 2022, le CROSS Gris-Nez (62) est informé qu'une embarcation se trouve en difficulté dans le détroit du Pas-de-Calais.

Après analyse de la situation, le CROSS engage les patrouilleurs de service public (PSP) Flamant et Pluvier de la Marine nationale. Arrivé le premier sur zone, le PSP Flamant récupère à son bord 45 naufragés, tandis que le PSP Pluvier effectue un blanchiment de la zone pour vérifier qu'aucun naufragé ne se trouve à la mer.

Le PSP Flamant débarque par la suite les 45 personnes secourues au port de Calais (62) où ils sont pris en charge par le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) et la police aux frontières (PAF) 62.

Dans la matinée du jeudi 04 août 2022, le CROSS Gris-Nez est informé qu'une autre embarcation se trouve en difficulté dans le détroit du Pas-de-Calais. Le CROSS engage alors de nombreux moyens :
- le PSP Flamant de la Marine nationale ;
- le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Normandie, affrété par la Marine nationale ;
- l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale basée au Touquet-Paris-Plage (62).

Deux semi-rigides provenant de chacun des navires sont alors envoyés vers la position de l'embarcation pour sauver au plus vite plusieurs naufragés qui se trouvent à l'eau.

Tous sont récupérés sains et saufs, de même que les personnes restées à bord de l'embarcation en perdition. Pris en charge à bord du PSP Flamant, les 40 naufragés sont débarqués à Calais (62) où ils sont pris en charge par le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) 62 et la police aux frontières (PAF) 62.

Au total, ce sont 85 personnes qui ont été secourues au cours de ces deux opérations.
 

CROSS : centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Affaires maritimes)

Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord met en garde toute personne qui envisage de traverser la Manche sur les risques encourus.

Ce secteur maritime est une des zones les plus fréquentées au monde, les conditions météorologiques y sont souvent difficiles (120 jours de vent supérieur ou égal à force 7 en moyenne annuelle par exemple), c'est donc un secteur particulièrement dangereux.

Si vous êtes victime ou témoin d'un événement de mer, contactez les secours par téléphone au 196 ou sur le canal 16 de la VHF.