Logo prefecture
Rechercher dans
Opérations de contreminage au large de Ouistreham (14) par le chasseur de mines Andromède de la Marine nationale
Opérations de contreminage au large de Ouistreham (14) par le chasseur de mines Andromède de la Marine nationale
31 mai 2021

Le vendredi 28 mai 2021, le chasseur de mines tripartite (CMT) Andromède a reçu l’ordre du centre des opérations maritimes de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord de procéder au contreminage d’une mine remontée dans les filets du navire de pêche Sachal’eo au large de Ouistreham.

Lors de la phase de relocalisation de la mine, à 8 nautiques (environ 14,8 km) au nord de Ouistreham, le CMT Andromède a découvert deux mines supplémentaires.

Au bilan, il identifie :

  • une mine de fond allemande datant de la seconde guerre mondiale (de type LMA – Luft Minen – type A) ;
  • une mine de fond allemande datant de la seconde guerre mondiale (de type LMB – Luft Minen – type B) ;
  • une mine de fond allemande datant de la seconde guerre mondiale (de type BM1000 - Bomb Minum 1000).

 Le CMT Andromède a alors procédé au contreminage à 8 nautiques au nord de Ouistreham :

  • le 29 mai 2021 de la LMA et de la LMB pour un équivalent TNT de 1250 kg ;
  • le 30 mai 2021, de la BM1000 pour un équivalent TNT de 900 kg.

La Marine nationale agit au quotidien pour sécuriser le littoral français et les fonds marins. Tous ses moyens de lutte contre les mines (bâtiments dédiés tels que les chasseurs de mines tripartite et les groupes de plongeurs démineurs) mènent régulièrement des opérations visant à détecter, neutraliser ou détruire des munitions non explosées en mer ou sur les plages françaises.

En Manche et mer du Nord en 2020, l'action conjointe du groupe de plongeurs démineurs de la Manche et des chasseurs de mines de la Marine nationale a permis de détruire 489 engins historiques (en mer et sur l’estran), ce qui a représenté 33 947 kg d’équivalent TNT.