Logo prefecture
Rechercher dans
Opération de sauvetage de 60 personnes dans le Pas-de-Calais (62)
Opération de sauvetage de 60 personnes dans le Pas-de-Calais (62)
22 nov. 2023

Mercredi 22 novembre, en début de matinée aux abords de la plage d'Équihen (62), les forces de sécurité intérieure ont pu stopper plusieurs tentatives de traversées de la Manche. Face à cette situation, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris Nez a engagé la vedette côtière de surveillance maritime (VCSM) Aber Ildut de la gendarmerie maritime à titre de précaution pour surveiller le secteur maritime en face de la plage d'Équihen (62).

Vers 13h30 (heure locale pour l'ensemble des informations), la VCSM Aber Ildut, indique au CROSS  Gris-Nez qu'une embarcation de migrants a pris la mer et se trouve en grande difficulté à moins d'un kilomètre de la plage. Plusieurs personnes sont tombées à l'eau et certaines semblent inanimées.

La VCSM Aber Ildut se porte immédiatement au secours des naufragés, le CROSS Gris Nez engage l'hélicoptère Dauphin de service public de la 35F du Touquet (62). Le dispositif de sauvetage est renforcé par l'engagement des:
- le semi-rigide des sapeurs-pompiers de Boulogne-sur-Mer ;
- le semi-rigide SNS6295 Président Jacques Lebrun de la SNSM de Boulogne-sur-Mer ;
- le Bâtiment de soutien d'assistance métropolitain (BSAM) Rhône de la Marine nationale ;
- les deux embarcations du remorqueur d'intervention d'assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Normandie ;
- le semi-rigide Triton de la Police nationale.

Vers 14h40, l'Aber Ildut a récupéré une majeure des naufragés mais indique que deux personnes inanimées ne sont plus à portée de vue.
Le semi-rigide Triton arrivé sur place et une embarcation des sapeurs-pompiers de Boulogne-sur-Mer sont chargés d'effectuer les recherches des deux personnes.

En parallèle, l'hélicoptère Dauphin SP arrive sur zone vers 13h10 et secourt une personne en difficulté en mer. Après avoir été hélitreuillée, elle a été déposée sur la plage puis confiée aux pompiers. Quelques minutes plus tard, l'hélicoptère relocalise les deux personnes disparues et confirme qu'elles sont inanimées.

L'embarcation des sapeurs-pompiers récupères ces deux personnes qui n'ont malheureusement pas pu être réanimées. La VCSM Aber Ildut a pu secourir 57 naufragés dont plusieurs en état d'hypothermie. Toutes ont été déposées à quai à Boulogne-sur-Mer puis prises en charge par les équipes du SDIS62.

Différents moyens présents sur zone ont été maintenus sur place jusqu'en fin d'après-midi pour vérifier qu'aucun autre naufragé ou embarcation ne soit à la dérive dans ce secteur.

 Bilan:
 - 6 moyens nautiques et 1 hélicoptère engagés sur cette opération ;
-  58 personnes secourues en mer ont pu être prises en charge par les secours à terre ;
-  2 personnes sont décédées.

Une enquête est ouverte par le parquet de Boulogne (62).

Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord met en garde toute personne qui envisage de traverser la Manche sur les risques encourus. Ce secteur maritime est une des zones les plus fréquentées au monde, avec plus de 400 navires de commerce qui y transitent par jour et les conditions météorologiques y sont souvent difficiles (120 jours de vent supérieur ou égal à force 7 en moyenne annuelle par exemple), c'est donc un secteur particulièrement dangereux.

Si vous êtes victime ou témoin d'un événement de mer, contactez les secours par téléphone en composant le n°196 ou par VHF sur le canal 16.