Logo prefecture
Rechercher dans
Opération de sauvetage de trois personnes à l'eau au large de Dieppe
Opération de sauvetage de trois personnes à l'eau au large de Dieppe
27/09/2018

Communiqué de presse n° 2018/136

Communiqué de presse n° 2018/136

Le mercredi 29 septembre 2018, à 22h30, le Centre des Opérations Maritimes (COM) de la Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord est alerté par le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) Gris-nez qu’un message de détresse émanant de la vedette Florianicolas IV vient d’être diffusé. En effet, ladite vedette est en train de sombrer à 1 mille marin (1,8 km) devant le sémaphore de Dieppe, avec trois personnes à son bord, deux hommes et une femme, tous adultes.

Quasiment instantanément, l’hélicoptère Dauphin de la Marine nationale basé au Touquet (62) intercepte l’appel de détresse alors qu’il effectuait un vol d’entrainement, et se déroute sur la zone du naufrage. De plus, le navire de pêche Colbert, se trouvant à 2 milles marins de la position (3.7 km) propose son concours et se déroute pour porter assistance à la vedette.

Jusqu’à ce que l’hélicoptère n’arrive sur zone, une communication téléphonique a été maintenue entre l’une des victimes et le CROSS Gris-Nez, permettant de s’assurer de l’état des victimes alors à l’eau.

Arrivé à 22h45 sur zone, le Dauphin aperçoit deux personnes à l’eau en détresse et commence le treuillage de celles-ci à son bord afin de les sécuriser. Une troisième personne est repérée et également hélitreuillée à bord de l’hélicoptère. Les victimes ont été récupérées en état de fatigue et en légère hypothermie. Le Dauphin fait route vers le Centre hospitalier de Dieppe et arrive sur place à 23h00 afin que les victimes soient prises en charge par le personnel hospitalier.

Simultanément, le navire de pêche est désengagé et la SNS 080 Notre Dame de Bonsecours de la station SNSM de Dieppe appareille afin de tenter un remorquage de la vedette alors semi-immergée. A 23h10, la prise en remorque est établie et le convoi fait route vers le port de Dieppe. Finalement, afin de ne pas risquer de bloquer le port, la SNS préfère remorquer au plus près de la plage de Puys (76), puis la vedette est laissée au mouillage. Le remorquage reprendra dans la matinée du lendemain. Pour rendre visible la vedette afin de ne pas créer de sur accident sur celle-ci, un dispositif lumineux est mis en place sur le navire pour la baliser.

 

Cette opération illustre l’extrême rapidité avec laquelle les trois personnes ont été secourues par l’hélicoptère et la solidarité des gens de mer dont a fait preuve le navire de pêche se trouvant sur la zone. Les trois personnes portaient alors leur gilet de sauvetage, ce qui a largement amélioré leur chance de survie à l’eau.