Logo prefecture
Rechercher dans
Opération de levée de doute sur des potentiels blocs de défense par le groupe des plongeurs démineurs (GPD) de la Manche à Wissant (62).
Opération de levée de doute sur des potentiels blocs de défense par le groupe des plongeurs démineurs (GPD) de la Manche à Wissant (62).
7 sept. 2021

Mardi 07 septembre 2021, sous la coordination conjointe de la préfecture du Pas-de-Calais (sécurisation à terre) et la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord (sécurisation en mer et neutralisation), s'est déroulée une opération de levée de doute sur des blocs de défense menée par le groupe des plongeurs démineurs (GPD) de la Manche.

Un important dispositif de sécurité a été mis en place dont une zone de confinement dans un rayon de 1500m autour de la commune de Wissant entre 07h00 et 13h00. Les habitants avaient pour consignes de rester chez eux, volets fermés et fenêtres ouvertes pour se protéger de potentiels éclats suite à la neutralisation des engins historiques. Le transport scolaire n'était pas assuré et l'école de Wissant était fermée pendant toute la durée de l'opération.

Un poste de commandement des opérations a été mis en place à la mairie de Wissant avec notamment la présence de la sous-préfète de l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer, madame Consille, la maire de Wissant, madame Prouvot et le lieutenant de vaisseau Pierre, chef des opérations du GDP Manche. La gendarmerie, les agents communaux de Wissant et le syndicat mixte Eden 62 se sont quant à eux assurés que la zone de confinement soit bien claire et respectée. Des moyens de secours d’astreinte composés du service d'aide médicale d'urgence (SAMU) 62 et des sapeurs-pompiers se tenaient prêts à intervenir.

Le groupe des plongeurs démineurs a procédé à l'opération de levée de doute sur de potentiels blocs de défense découverts durant l’été. Après investigation et excavation, le mardi 07 septembre, aucun bloc de défense contenant des munitions n’a été trouvé sur place. Seules des poutres métalliques qui avaient alertées sur la présence de potentielles munitions ont été découvertes. La zone a été sécurisée et les poutres évacuées. Aucun déminage n'a été effectué ce jour sur la plage de Wissant. L’opération s’est terminée plus tôt que prévu et le dispositif de sécurité a été levé en milieu de matinée.

Focus sur le GPD Manche

Le GPD Manche est une unité de la Marine nationale rattachée à la force d'action navale. Il mène des missions dans la zone de
responsabilité du préfet maritime en Manche et mer du Nord (du Mont Saint-Michel à la frontière belge, en mer, comme sur le rivage sur les 870 km de côtes) mais également à l'étranger.

La Marine nationale agit au quotidien pour sécuriser le littoral français et les fonds marins. Tous ses moyens de lutte contre les mines (bâtiments dédiés tels que les chasseurs de mines tripartites et groupe de plongeurs démineurs) mènent régulièrement des opérations visant à détecter, neutraliser ou détruire des munitions non explosées en mer ou sur les plages françaises. En Manche et mer du Nord en 2020, l'action conjointe du groupe de plongeurs démineurs et des chasseurs de mines tripartites de la Marine nationale a permis de détruire 489 engins historiques (en mer et sur l'estran), ce qui a représenté 33 947 kg équivalent TNT.