Logo prefecture
Rechercher dans
Mission de relevage d’obstructions au large de Dunkerque pour le GPD Manche à bord du BSAA Argonaute
23 avr. 2021

 

Du 16 au 23 avril 2021, 6 marins du groupe des plongeurs démineurs de la Manche (GPD Manche) ont embarqué à bord du bâtiment de soutien et d’assistance affrété (BSAA) Argonaute pour effectuer une mission de relevage d'obstructions dans la zone de mouillage du port de Dunkerque, dite "zone du Dyck"¹.

En effet, suite au déploiement du chasseur de mines tripartite Croix du Sud en mars 2021, plusieurs obstructions avaient été localisées dont un amas de chaines et deux ancres. Ces obstructions, présentes depuis un certain nombre d’années, ont été perdues et abandonnées par des navires non identifiés.

Les armateurs sont responsables du relevage et du traitement de ce type d’obstructions. S’ils ne se soumettent pas à cette obligation, l’Etat se réserve le droit d’intervenir à leurs frais et risques. Les propriétaires de certaines obstructions n’ont toutefois pas pu être identifiés, soit parce qu’il s’agit d’obstructions « historiques », soit parce que l’Etat n’a pu être en mesure de constater qui en est à l’origine. Le préfet maritime, lorsque ces obstructions sont identifiées, signale l’information aux navigateurs pour éviter tout accident. En opportunité, il a ici pu conduire une intervention de relevage d’obstruction, en coordination avec les ports de Dunkerque et de Calais pour la dépose. 

Le BSAA Argonaute, affrété par la Marine nationale, a ainsi été déployé pour cette mission car il dispose de capacités de relevage et de stockage adaptées, puisqu’il peut stocker jusqu’à 2000 tonnes de matériel à bord. 

Le GPD Manche a également été sollicité pour cette mission de service public sur ordre du préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord. « Le GPD Manche possède des compétences en plongée, en travaux sous-marins et en relevage d’objets lourds et volumineux qui sont particulièrement nécessaires pour cette opération », confient le lieutenant de vaisseau Quentin et le maître Rémy, plongeurs démineurs du GPD Manche. Une fois les obstructions remontées à bord de l’Argonaute, ces dernières ont été déchargées au port maritime de Calais dans la matinée du 23 avril 2021, sécurisant ainsi un peu plus les approches maritimes et portuaires françaises.


¹ La zone du Dyck est la zone d’attente pour les navires souhaitant entrer dans le grand port maritime de Calais Dunkerque.