Téléchargement

Fichiers en téléchargement

Espace Jeune

Tout savoir sur la mer et sur le préfet maritime !

Communiqués de presse

Un migrant secouru par un plaisancier au large de Dunkerque (59)

16/07/2017

Aujourd'hui, vers 09h20, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez reçoit un appel du voilier français Citron Vert qui déclare avoir recueilli, à son bord, un probable migrant. Celui-ci - un homme de 46 ans de nationalité irakienne - serait parti seul en mer des environs de Calais aux alentours de 23h00 hier soir et dérivait sur une embarcation de fortune, faite de planches en bois et de bouteilles, à une heure de navigation au large de Dunkerque.

Le CROSS Gris-Nez engage alors une opération de sauvetage et contacte immédiatement le Centre de Consultation Médicale Maritime (CCMM) de Toulouse et le Samu de Coordination Médicale Maritime (SCMM) pour obtenir un avis médical. L’homme, non blessé mais en état d’hypothermie, ne nécessite pas d'évacuation urgente en mer et fera l'objet d'un examen médical dès son arrivée à quai, au port de Dunkerque.  

Le Centre des opérations maritimes (COM) de la Préfecture maritime de la Manche-mer du Nord, informé de la situation par le CROSS Gris Nez, assure de son côté l'interface avec les autorités à terre et la gestion des volets policier et judiciaire de cet événement.

A 10h15, le voilier Citron Vert arrive à Dunkerque. L'homme est pris en charge par un Véhicule de secours et d’assistance aux victimes (VSAV) du Service départemental d'incendie et de decours (SDIS) du Nord et confié à la Police aux Frontières.   

Le préfet maritime tient à souligner que ces traversées sont extrêmement risquées et dangereuses, en dépit d'une proximité apparente des côtes anglaises depuis le littoral français. La Manche et la mer du Nord sont en effet des mers où la navigation est difficile (conditions météorologiques souvent dégradées, vents et courants importants, hauts fonds) et le détroit du pas de Calais se caractérise par un trafic maritime extrêmement dense. Dans tous les cas, la température de l’eau y est basse, diminuant considérablement la durée de survie d’une personne tombée à la mer. Depuis 2016, la majeure partie des tentatives de traversées par embarcation dédiée, observées dans cette zone par les autorités maritimes françaises et britanniques, s'est soldée par des opérations de secours en mer et des prises en charge médicalisées pour hypothermies.

La vie et la sécurité en mer sont la priorité du préfet maritime, mais aussi l'affaire de tous. Toute personne qui aurait connaissance de la préparation de ce type de traversée, ou qui en serait témoin, est donc invitée à sensibiliser les individus concernés aux risques majeurs qu'ils encourent. De même que toute embarcation observée en mer présentant une situation anormale et potentiellement dangeureuse (surnombre, flotteur inapproprié ou en mauvais état...), doit être immédiatement signalée au CROSS par VHF ou en composant le 196. Par son action et ses échanges en temps réel avec le CROSS Gris-Nez, le skipper du Citron Vert a fait preuve de discernement et de sens des responsabilités, contribuant ainsi directement à la sauvegarde de la vie humaine en mer.