Logo prefecture
Rechercher dans
Lancement de la campagne de sécurité des loisirs nautiques 2021
Lancement de la campagne de sécurité des loisirs nautiques 2021
10 juin 2021

La préfecture maritime a lancé sa campagne de sécurité des loisirs nautiques (CSLN) 2021. Cette année, la CSLN s'articule autour de 3 grands sujets :

  • La sortie de confinement et les bonnes pratiques pour la reprise des activités nautiques et le port du gilet pour les pratiques embarquées ;

  • La baignade dont la familiarisation et la pratique ont été entravées suite aux restrictions d’activités en période de COVID19. Il est donc important d’insister sur la surveillance des plus jeunes, la baignade pour tous en zone surveillée ;

  • Les isolements par la marée.

Plusieurs axes feront également l’objet d’une attention particulière :

  • L’importance de la préparation du navire et de son équipement, mais aussi des équipiers, particulièrement en sortie d’hivernage ;

  • La nécessité de s’informer sur les conditions météorologiques pour toute sortie, même côtière, via la météo marine de Météo France, en capitainerie ou encore via les bulletins des CROSS et des sémaphores sur le canal 16 de la VHF ;

  • L’importance de la formation et du maintien des compétences des plaisanciers ;

  • La mise en avant des risques liés aux ruptures de mouillage, qui restent nombreuses et sont des causes d’intervention en mer pour des opérations de levée de doute pouvant facilement être évitées ;

Enfin, des opérations dites « opérations sécurité-mer » seront organisées pendant l’été sur l’ensemble de la façade maritime, à quai et en mer. Elles ont pour objectif principal d’informer les plaisanciers et usagers des loisirs nautiques sur la réglementation, la responsabilité particulière qui incombe au chef de bord, et d’informer les promeneurs sur les risques liés à la marée ou encore à la préservation de l’environnement marin.

Placée sous la responsabilité du préfet maritime, cette campagne sera conduite en Manche et mer du Nord par les différentes administrations de l’État agissant en mer (Marine nationale, affaires maritimes, douane française, gendarmerie nationale et maritime notamment) avec le concours également de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM).

Vous trouverez l’ensemble des données dans le dossier de presse joint.