Logo prefecture
Rechercher dans
Huit migrants en détresse au large de Calais (62)
Huit migrants en détresse au large de Calais (62)
25 nov. 2018

Le dimanche 25 novembre 2018 vers 3h00 du matin, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord est alertée par le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) de Gris-Nez qu'une embarcation avec 8 migrants à son bord vient d'appeler le SAMU 62 pour demander un sauvetage au large de Calais.

Immédiatement le CROSS Gris-Nez engage l'hélicoptère Caïman de la Marine nationale stationné à Maupertus, le patrouilleur des douanes Jacques Oudart Fourmentin, le patrouilleur côtier de la gendarmerie maritime Athos ainsi que la vedette côtière de la gendarmerie maritime Scarpe, le Remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage Abeille Languedoc et un bateau de la Royal National Lifeboat Institution (RNLI) britannique.

A 5h20, suite à la collaboration de l'équipe de quart du CROSS Gris-Nez avec une traductrice sollicitée par ses soins, la localisation des migrants se précise et un navire de pêche localise leur embarcation à 10 nautiques (environ 19 km) au nord de Sangatte.

A 5h26, l'ensemble des moyens arrive sur zone puis la vedette côtière de la gendarmerie maritime Scarpe récupère à son bord les 8 migrants en état d'hypothermie et reprends sa route pour les transférer à Boulogne. L'embarcation des migrants est récupérée à bord de l'Abeille Languedoc.

Vers 7h00, les migrants sont pris en charge à Boulogne-sur-Mer par les pompiers et la police aux frontières du Pas-de-Calais (62).