Téléchargement

Fichiers en téléchargement

Espace Jeune

Tout savoir sur la mer et sur le préfet maritime !

Communiqués de presse

Deux personnes isolées par la marée sur la plage des Hemmes de Marck prés de Calais

29/08/2017

Mardi 29 août, vers 16h00, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez reçoit un appel du Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS 62), pour l’alerter qu'un couple, originaire du sud de la France, vient de les prévenir qu'ils sont isolés par la marée sur la plage des Hemmes de Mark à côté de Calais.

Immédiatement, le CROSS Gris-Nez engage l’hélicoptère Dauphin de service public de la marine nationale stationné au Touquet ainsi que le canot de la SNSM de Calais; le CODIS 62 engage parallèlement des moyens pompiers (2 embarcations légères et 1 VSAV) .

Vers 16h40, l’hélicoptère Dauphin de la marine nationale treuille les deux personnes et les dépose, saines et sauves en début de plage, pour une prise en charge par les pompiers.

La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord rappelle l’importance de s’informer des horaires de marée avant toute excursion pédestres en bord de mer ou sur l’estran, et en particulier en bord de falaise où les voies de replis sont peu nombreuses à la montée des eaux.

Afin d’éviter des prises de risque inutiles, il est nécessaire, avant toute activité de loisirs sur les plages ou l’estran :

- d'être équipé d'un moyen de communication ;

- de conserver en permanence un repère visuel et un point de repli sur la terre ferme ;

- d'informer un tiers de ses interventions ;

- de consulter avant toute sortie en mer ou promenade sur le littoral les prévisions météorologiques et de connaître les coefficients et horaires de marée et, si nécessaire, de faire expliquer ce que cela implique concrètement ;

- de se méfier de la brume et du brouillard ;

- en cas de doute ou de méconnaissance des lieux, de ne pas s’engager sur l’estran.

En Manche – mer du Nord, de nombreuses opérations de secours en mer relatives à des isolements par la marée pourraient être évitées si ces recommandations étaient appliquées de tous. Il relève de la responsabilité de chacun, face aux dangers de la mer, de s’informer, de ne pas s’aventurer trop loin sur l’estran au moment de la basse mer et de toujours faire preuve de prudence dans la pratique de toute activité nautique.

 

Si vous êtes victime ou témoin d'un événement en mer, contactez le CROSS au 196.