Logo prefecture
Rechercher dans
Deux passages au niveau maximal pour assistance à navires en difficulté de l’ORSEC maritime pour les CROSS de la Manche et les équipes de la préfecture maritime en moins de 24h
Deux passages au niveau maximal pour assistance à navires en difficulté de l’ORSEC maritime pour les CROSS de la Manche et les équipes de la préfecture maritime en moins de 24h
27 nov. 2021

Les 26 et 27 novembre 2021, deux opérations d’assistance à navire en difficulté ont été menées en Manche mer du Nord à moins de 24h d’intervalle, impliquant un passage en ORSEC 3. Le niveau 3 correspond au niveau maximal de l’ORSEC maritime* et implique la mise en place de l’ensemble des équipes de gestion de crise du préfet maritime.

Le vendredi 26 novembre en début de matinée, le CROSS Gris-Nez a mené une opération d’assistance au profit du porte container MAERSK Bulan, en engageant l’Abeille Languedoc et le Dauphin de service public, à titre de précaution, le navire étant très proche du Cap Gris-Nez. Les équipes de la préfecture maritime sont passées en ORSEC maritime de niveau de niveau 3 milieu de matinée. Fort heureusement, le navire a pu remettre en route en fin de matinée et a mis cap sur Anvers escorté par l’Abeille Languedoc et sous la surveillance attentive du CROSS Gris-Nez.

Le samedi 27 novembre dans la nuit, le CROSS Jobourg est contacté par l’équipage du vraquier TBC Progress en difficulté au large du Cap de la Hague. Les conditions météorologiques sont très dégradées et pousse le navire vers la côte. A titre de précaution, le CROSS engage le RIAS Abeille Liberté et l’hélicoptère Caiman Marine. En tout début de matinée, la situation à bord n’est toujours pas maitrisée, les conditions météorologiques continuent à se dégrader, le préfet maritime décide alors de mettre l’armateur en demeure de faire cesser le danger que représente son navire pour la côte. Une équipe de remorquage est treuillée préventivement à bord du navire. Le passage au niveau 3 de l’ORSEC maritime est également décidé et le navire n’ayant toujours pas été en mesure de reprendre sa route, le préfet maritime décide d’agir d’office et ordonne le remorquage du navire par l’Abeille Languedoc sous la coordination du CROSS Jobourg. En fin de matinée, la remorque est passée, et le convoi a pris la route vers le port du Havre sous la surveillance attentive du CROSS Jobourg.

Ces deux opérations survenues consécutivement en Manche mer du Nord, après une semaine déjà chargée, confirme le haut niveau de dangerosité de ce secteur de navigation, avec la présence d’un trafic très dense et de deux dispositifs de séparation de trafic où circulent plus de 400 grands navires par jour. La conduite de ces deux opérations atteste de la réactivité des moyens de la Marine Nationale mais également du haut niveau de professionnalisme et de la résilience des centres opérationnels de surveillance et de sauvetage de Gris-Nez et de Jobourg, des affaires maritimes.

*ORSEC maritime (organisation de la réponse de sécurité civile en mer) : le niveau 3 correspond au niveau maximal. L’ensemble des équipes de gestion de crise de la préfecture maritime, du centre des opérations maritimes de Cherbourg et du CROSS Jobourg ou Gris-Nez sont donc mobilisés, soit une cinquantaine de personnes. 

Si vous êtes victime ou témoin d'un événement de mer, composez par téléphone le 196 ou par VHF sur le canal 16.