Logo prefecture
Rechercher dans
Deux opérations d'assistance concernant des embarcations de migrants
9 avr. 2019

Le 9 avril 2019, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord est prévenue par le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage de Gris-Nez (CROSS Gris-Nez) que deux embarcations de migrants demandent assistance suite panne moteur dans le secteur du Pas de Calais (62).

A 4h55, 9 migrants en mer à 7 milles marins (13 km) au nord du Pas de Calais (62) demandent assistance à la gendarmerie d’Arras (62). L’appel est relayé vers le CROSS Gris-nez qui engage l’hélicoptère « Dauphin » de la Marine nationale, le patrouilleur côtier de gendarmerie (PCG) « Athos » et la SNS « Notre Dame du Risban » de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Calais (62).

Les migrants sont récupérés par l’Athos et déposés à Calais où ils sont pris en charge par la police aux frontières (PAF62). Leur embarcation est remorquée par la SNSM.

A 6h47, 12 migrants (dont 2 enfants) en mer à 12 milles marins (22 km) à l’ouest de Boulogne-sur-Mer (62) demandent assistance au CROSS Gris-Nez qui engage l’hélicoptère « Dauphin » de la Marine nationale, la vedette côtière de surveillance maritime (VCSM) « Scarpe » de la gendarmerie maritime de Boulogne-sur-Mer (62) et la SNS « Président Jacques Huret » de la SNSM de Boulogne-sur-Mer.

Les migrants, dont deux en légère hypothermie, sont récupérés par la SNSM sous escorte de la « Scarpe » et pris en charge par la PAF62 et les pompiers de Boulogne-sur-Mer à 9h15.

Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord met en garde les migrants qui envisagent de traverser la Manche, une des zones les plus fréquentées au Monde, et donc dangereuse pour la vie humaine.

Si vous êtes victime ou témoin d'un événement de mer, contactez le CROSS en composant le 196.