Logo prefecture
Rechercher dans
CP n°3 – Opération de sécurisation d’une coque de pétrolier à la dérive au large du Cotentin (suite)
CP n°3 – Opération de sécurisation d’une coque de pétrolier à la dérive au large du Cotentin (suite)
6 mai 2021

Rappel des faits :

Lundi 03 mai 2021 à 21h46, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Jobourg est alerté par le remorqueur Christos XXIV que la coque du pétrolier Varzuga, qu’il acheminait vers un chantier de déconstruction, se trouve à la dérive suite à la rupture de sa remorque. Le bâtiment se trouve alors en zone de responsabilité britannique.

Mardi 04 mai 2021, le CROSS Jobourg reprend la coordination des opérations, le navire ayant dérivé en zone de responsabilité française, et engage alors le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Liberté affrété par la Marine nationale, basé à Cherbourg (50) avec une équipe d’évaluation et d’intervention (EEI) à son bord. L’hélicoptère Caïman Marine de la Marine nationale basé à Maupertus (50) est lui aussi déployé.

Mercredi 05 mai 2021, lAbeille Liberté et la coque du pétrolier Varzuga qu’il tient en remorque se sont mis en zone d’abri au large de Saint-Vaast à environ 17 nautiques (environ 31km). Durant l’après-midi, les conditions météorologiques étant réunies, les opérations de transfert de remorque ont pu débuter. Tandis que l’Abeille Liberté conservait la coque en remorque par l’arrière, le Christos XXIV a initié la préparation de la mise en place d’une nouvelle remorque.

Jeudi 06 mai 2021, les opérations de transfert de remorque se sont poursuivies au cours de la journée. Compte tenu des conditions météorologiques et océanographiques attendues ce week-end, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord a adressé une nouvelle mise en demeure aux sociétés dont dépendent le remorqueur Christos XXIV et la coque du Varzuga, afin de mettre en œuvre toutes les dispositions permettant la sécurisation du convoi et de l’emmener à l’abri.

A 19h30, le Christos XXIV a mis en tension sa remorque, l’Abeille Liberté a donc largué la sienne pour le laisser libre de sa manœuvre.

A 20h35, le convoi a commencé son transit dans l’intention de rejoindre Le Havre, port d’abri choisi par la société de remorquage dont dépend le Christos XXIV. Le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Liberté, affrété par la Marine nationale, avec une EEI à bord, l’escortera jusqu’à sa prise en main par les pilotes du port du Havre.

Crédits photos : Lumir Lugué – Marine nationale