Téléchargement

Fichiers en téléchargement

Espace Jeune

Tout savoir sur la mer et sur le préfet maritime !

Communiqués de presse

1er septembre 2017 : Mise en place du Peloton de sécurité maritime et portuaire de Dunkerque

01/09/2017
1er septembre 2017 :  Mise en place du Peloton de sécurité maritime et portuaire de Dunkerque

Le 1er septembre 2017, une capacité initiale et opérationnelle du Peloton de sécurité maritime et portuaire (PSMP) de Dunkerque a été officiellement prononcée dans le Port de Dunkerque. Doté d’une Vedette de surveillance maritime et portuaire (VSMP) et d’un effectif de 40 gendarmes maritimes, ce nouveau PSMP permet d’accroître la sûreté et la sécurité du grand port maritime de Dunkerque et du port de Calais.

Décidé au comité interministériel de la mer en 2015 puis réaffirmé en 2016, le PSMP de Dunkerque rejoint les six PSMP créés à Marseille-La joliette, Marseille-Port de Bouc, Le Havre, Cherbourg, Brest et Toulon. Le PSMP de Calais verra sa création en 2019.

L’action quotidienne d’un PSMP se décline en quatre missions :

- Le ciblage des navires qui permet de suivre et de cribler les navires en escale dans le port comme étant suspects ou présentant un intérêt en termes de sûreté,

- L'expertise qui se traduit par des audits et des évaluations quant aux éventuelles menaces et aux risques venant de la mer, du port et des installations portuaires,

- Le renseignement pour animer, rechercher et exploiter le renseignement d’intérêt maritime et portuaire,

- Le contrôle et l'intervention par le moyen de gendarmes spécialisés (Plongeurs, maîtres de chien, moniteurs d’intervention professionnelle, pilotes, etc..).

 
Le PSMP est une réponse spécialisée et dédiée à la sûreté maritime du port et participe à la chaîne de prévention contre les actes de terrorisme. Le PSMP assure une surveillance en mode aléatoire des approches maritimes et des ports.

Il dispose d'une capacité de réaction immédiate sur l’ensemble de la zone portuaire (H24/365 jours). Il a également la mission d'y assurer une sécurisation ponctuelle du port de Calais à des fins de dissuasion, ainsi que la zone d'attente et l'approche des navires de Calais.

 Son action en matière de sûreté maritime et portuaire s’effectuera dans un cadre global de coopération avec les autres services de l’État.